logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Salons & rassemblements

<< page..12345678..page >>
Blois 2023
L'audace et la persévérance

Présenté pour la première fois en 2021, le M26 Victor termine enfin le long parcours de la conception, des tests et essais en vol, puis de l'identification française suite à une pesée officielle de DGAC qui a.....

En 2021, Air-K Motors exposait pour la première fois à Blois le nouveau moteur de Zongshen Aero Engine. Depuis 2 ans, outre que le motoriste a changé de nom pour devenir Zonsen (une simplification que tout le monde.....

L'équipementier français présente cette année l'hélice Tiger, disponible en 3, 4 ou 5 pales exclusivement à pas variable en vol. Son nouveau profil en forme de sabre a été développé en partenariat avec le.....


Présenté à Blois en 2018 dans une livrée rouge et noire, le Pegaso de Promecc Aerospace revient en jaune et gris avec de subtiles modifications. L'identité du Pegaso repose sur un coup de crayon magique ; un design.....

Pour 2023, le Blackwing se pare de deux gadgets destinés à plaire aux ''grands'' voyageurs... En premier lieu, un boîtier de radar météo connecté via iridium, dont les données se reportent sur l'afficheur Garmin.....

Dynali Helicopter Company est la société belge qui conçoit et fabrique des hélicoptères ultra-légers. Elle est basée à Thines, à 30 km au sud de Bruxelles et vend en France (et DOM-TOM) par le biais de.....


Flying Ohm
Flying Ohm est un projet de paramoteur ''open source'' initié par deux jeunes passionnés, Matthieu Boisson et Sébastien Gosse. Pour qui ne comprend pas le concept d'open source, c'est le partage de connaissances pour un profit commun. Donc à la première question : combien vendez-vous votre paramoteur ? La réponse est : on ne le vend pas !
D’ailleurs tous les plans, schémas de construction, articles techniques et informations sont accessibles via le site internet Flying Ohm. Avec un peu de connaissances techniques, chacun peut construire lui-même son paramoteur !
L’avantage de l'open source est également de pouvoir bénéficier de l'expertise d’autres personnes et de partager au plus grand nombre les évolutions et améliorations apportées par chaque utilisateur.
Voilà qui recadre à peu près le contexte. Maintenant, Flying Ohm ne fait pas que donner des conseils. Le Flying Ohm c’est également et surtout un kit de conversion de paramoteurs thermiques en paramoteurs électriques. Depuis le début, toute la partie électrique a été conçue afin de pouvoir s’installer facilement sur un maximum de chassis de paramoteurs.
Pour le moment, l’entité ne vend rien mais reste à l’écoute des paramotoriste intéressés par l'électrologie (écologie électrique), mais pas assez bricoleurs pour réaliser leur assemblage eux-mêmes. En fonction de la demande, la commercialisation des kits sera envisagée.
L'idée est de proposer quelque chose d'économique, mais pas au rabais. Et se basant sur l'usage moyen que font les quelques 230 membres du club Atlantique Paramoteur de Montaigu (Vendée) où ils sont basés, les deux compères ont tablé sur une autonomie d'une heure pour dimensionner leur matériel.
En quoi consiste un kit de transformation ? Le principe est de récupérer d'un châssis thermique tout ce qui peut l'être, la sellette également, et d'adapter un ensemble moteur-batterie-contrôleur dessus. Le kit commence donc par des jeux de platines (découpés par laser) pouvant s'adapter à tous les châssis. Pour la propulsion, un moteur 34 kW (46 ch) développant 77 kg de poussée avec son hélice E-Props dédiée. Pour l'autonomie, une batterie de 23 kg pour 5 kWh sous 100 volts. Pour gérer la puissance, une poignée et un contrôleur. A ce sujet, déçu par les matériels existants, Sébastien Gosse développe actuellement un contrôleur qui sera spécifiquement conçu pour la pratique du paramoteur électrique. Cela permettra de baisser les coûts tout en proposant un contrôleur parfaitement adapté à cette pratique. Le kit de conversion comprenant les platines d'adaptation, le contrôleur, la batterie, le moteur, l'hélice, une poignée, revient à environ 8 000 euros ttc. Un paramoteur complet comprenant le châssis et la sellette reviendra quant à lui à moins de 10 000 euros ttc.

Flying Ohm - 49 route de Nantes - 44120 Nantes - 06 76 49 69 00 - flyingohm44@gmail.com - flying-ohm.com
Le paramoteur Flying Ohm est en fait un assemblage d'éléments constitutif d'un kit de conversion thermique-électrique sur un châssis existant, ici un PAP
Le paramoteur Flying Ohm peut se fixer sur un chariot ; ici un modèle Volumétal de Fabrice Audusseau.
Sellette de récupération pour baisser le coût du paramoteur.
Le moteur de 34 kW (46 ch) développe 77 kg de poussée avec son hélice E-Props quadripale dédiée.
La batterie de 5kWh montée sur rails se démonte en quelques secondes.
Exemple de platines d'adaptation pour différents châssis.
Poignée réalisée en impression 3D.
De gauche à droite : Benjamin Jobard (pilote de démonstration au MULM et membre de la team ITV) ; Sébastien Gosse (Flying Ohm) ; Matthieu Boisson (Flying Ohm).

retour à la liste des exposants
Avec plus de 700 exemplaires vendus à ce jour, l'XL8 Bristell de BRM Aero poursuit une carrière à succès et satisfait autant les particuliers désireux de voyager que les écoles qui lui trouvent les qualités.....

La société Bücker and Funk créée par Peter Funk, détentrice de la marque FK Aircraft, a apporté la stabilité nécessaire au rétablissement puis à la pérennité de l'enseigne allemande. B&F produit et.....

<< page..12345678..page >>


Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2024













page générée en 0,06 sec.